1er Site de Paris GRATUITS

pour les fans de FOOTBALL !

FootAndCash fait appel à votre logique et à votre expertise, chaque semaine une grille de 15 matchs de ligue 1, Serie A , Liga, Premier League vous sont proposés, à vous de parier juste afin de gagner les prix à hauteur de vos bons pronostics.
Comment ça marche

Faites une grille 10 ou 15 sur les 4 principaux championnats Européens

Pariez individuellement sur les 4 principaux championnats Européens

Pariez
sur les grilles
Pariez
en paris mutuels

NEWS : Football français

le-mercato-de-lille

14/08/2011 - 19:08

Le mercato de Lille

Après une saison 2010-2011 ponctuée d'un doublé Coupe-Championnat, inédit depuis Auxerre en 1996, le LOSC s'apprête à vivre une saison au moins aussi compliquée. Car, si le LOSC a pu triompher l'an dernier, c'était par le talent individuel des joueurs qui composaient son équipe, mais aussi et surtout par l'équilibre parfait de son collectif et l'entente quasi fraternelle sur le terrain. Lors de certaines rencontres, les joueurs lillois auraient presque pu jouer les yeux fermés ou dans l'obscurité la plus totale et ils auraient tout de même réussi à se trouver. De ce collectif, les recruteurs européens ont tout de même décelé de sacrées individualités. Et malheureusement pour le LOSC, il n'a pas réussi à retenir toutes ses pépites. Le premier à s'exiler fut Adil Rami (défenseur, Valence), qui avait signé un protocole d'accord avec Valence depuis de nombreuses semaines, avant même le titre de champion. Rami fut suivi par deux autres cadres de l'équipe, Yoann Cabaye (milieu, Newcastle) ainsi que le meilleur joueur du championnat 2010-2011, l'ivoirien Gervinho, qui a cédé aux sirènes d'Arsenal et aux œillades appuyées de son entraîneur, le français Arsène Wenger. Cette rentrée d'argent non négligeable n'est pourtant pas montée à la tête de Rudy Garcia, le très sérieux entraîneur des Dogues lillois. Pas de folie sur le marché, pas de pari risqué, mais plutôt des valeurs sûres du Championnat, à un prix abordable. David Rozenhal (défenseur), prêté par Hambourg la saison dernière, avait donné entière satisfaction dans son rôle de doublure de luxe, son option d'achat a été levée. Benoît Pedretti (Auxerre), milieu de terrain expérimenté, a lui aussi pris le chemin du Nord pour faire oublier Cabaye, et ceci pour une indemnité de transfert très douce (3M). Autre ancienne connaissance de la L1 puisqu'il a joué au Mans, Marko Basa (défenseur) arrive pour suppléer numériquement Adil Rami. Et on ne peut pas dire que Laurent Bonnart (ex-Monaco) n'a pas de bouteille, puisqu'il a joué plus de 100 matchs de L1. Il arrive libre pour ajouter de la profondeur de banc. Lille a aussi eu sa part de clinquant avec l'arrivée de Dimitri Payet (Saint-Etienne) pour un montant d'environ 10M d'euros. Notons que le Réunionnais a privilégié le LOSC et la possibilité d'évoluer en Ligue des Champions plutôt que le Paris Saint Germain et ses nouveaux investisseurs Qataris. L'avenir lui dira rapidement si sa décision était la bonne. Toujours est-il que la pression sur Lille et une éventuelle conservation du titre de champion de France est plutôt grande. Si tous les phares médiatiques étaient tournés vers la capitale et les millions qataris, le LOSC ne pourra désormais plus se cacher derrière un rôle d'éternel outsider. Il devra désormais assumer son nouveau statut de pensionnaire du « Gros Quatre », le Big Four à la Française.

Boutique Vente Flash AUTO.comrnrn
Made In Sport football, rugby, chaussures, formule 1, tendances